Train, voiture avec chauffeur ou bus dingo du Sri Lanka ?

Au Sri Lanka, il y a tellement de jolis endroits à voir qu'on ne peut pas rester au même endroit pendant 15 jours ! (ou alors c'est vraiment dommage ;-) )


Du coup, on est amené à se déplacer sur des longs trajets... Comment fait-on ?! Quels sont les moyens de transport ?
Tout d'abord, un petit rappel sur les voyages en train qui ont débuté en 1864, dont je vous avais parlé (ici) et sur ses belles rencontres (ici).


Ils permettent de faire de grands trajets, comme Colombo-Badulla via Kandy / Nuwara Eliya / Ella dans le centre du pays, Matara-Colombo le long de la côte via Galle ou encore Colombo-Trincomalee (à l'est) qui passe via le triangle culturel.


Ensuite, pour se déplacer, il existe des vols intérieurs (ils ont repris depuis 2005, arrêtés pendant un temps à cause de la guerre civile).
16 grandes villes sont desservies, ils sont opérés par Sri Lankan Airlines (taxi service), mais les horaires sont peu commodes et je n'ai jamais rencontré de voyageurs utilisant ce mode onéreux et ne favorisant pas les rencontres et les visites à faire sur le trajet.


Donc du coup, pour se déplacer au Sri Lanka, outre le train, le mieux est de prendre soit une voiture avec chauffeur (comme (ici) avec Rohitha - je vous déconseille de conduire vous-même et de ne pas utiliser de chauffeur, vue que la conduite sri lankaise est très spéciale et difficile, article ici), soit se tenter les bus sri lankais !!


Les bus sri lankais sont... comment vous dire ? Complètement fous ! Ils font parfois la course entre eux, ils roulent vite, ils sont parfois bondés, non-climatisés et si vous êtes chanceux pour pouvez avoir l'option "vidéo sono à fond" ;-)
Mais ils permettent de se déplacer à un prix dérisoire, de faire des longues distances, la fréquence est élevée et surtout les liaisons sont nombreuses ! Ils est vraiment possible de se déplacer à travers toute l'île et de profiter du développement des autoroutes.


Certaines lignes de bus sont surnommées les "tombeaux ouverts" par les touristes (je pense notamment à la liaison Arugam Bay - Matara), mais ils permettent de faire de belles rencontres locales car il y a peu de touristes dedans, on n'y croise pratiquement que des Sri lankais.


Les bus sont donc dingos, mais quand on a un petit budget, c'est super pratique, et je vous rassure il n'y a pas tant d'accidents que ça. Il faut juste aimer les sensations fortes ;-)

Les destinations des bus sont parfois écrites uniquement en cinghalais, il ne faut pas donc pas hésiter à demander aux Sri Lankais de l'aide !


Juste quelques petits conseils pour conclure ce billet :
- ne pas vous asseoir sur les places derrières le chauffeur, car elles sont réservées au Clergé (les moines Bouddhistes) même s'ils ne sont pas dans le bus,
- les personnes âgées et les femmes enceintes sont prioritaires dans tout le bus même si ils ont des places réservées (si ces sièges sont pris, on voit des gens se lever pour laisser leur place, c'est au top !).
- si vous êtes assis et que vous avez debout à côté de vous quelqu'un chargé de commissions, n'hésitez pas à les porter sur vos genoux, vous y gagnerez encore un + grand sourire que celui que vous aurez en temps normal ;-)

Gare routière de Tangalle

Enfin, attention à certaines lignes de bus "privées" qui sont beaucoup + chères, ne vous faites pas embarquer dans un bus "attrape-touristes", vous y payerez un prix au moins 10 fois + élevé ! Renseignez-vous auprès des locaux sur place à la gare routière (et les bus gouvernementaux sont soumis à des contrôles techniques obligatoires contrairement aux bus privés...).

Alors, prêts à tenter l'expérience du bus ? ;-)

Labels: , , , , , , , , , ,