Noix de coco + travail manuel = cordage sri lankais ! :-)

Après notre baignade dans la petite crique déserte de Dickwella (article ici), c'est en regnant le tuk-tuk que nous avons fait une jolie rencontre avec ma tante.

Machette à la main !

Une femme était en train de travailler juste derrière la plage : mais que faisait-elle ?


Tout d'abord, c'est son sourire qui nous a attiré ! Je pense qu'elle devait être surprise de voir des occidentales dans cet endroit si reculé et discret (la crique était vraiment cachée :-) ).

Nous sommes allées vers elle, mais aucune communication verbale n'était possible car elle ne parlait pas anglais. Tout se passait alors par les gestes, les regards, les sourires.

Elle nous a ainsi montré qu'elle décortiquait les fibres des noix de coco, et qu'ensuite elle les transformait en cordelettes et cordes.


On aperçoit la cordelette entre les 2 poteaux, elle les relie ;-)

Rien ne se perd, tout se recycle au Sri Lanka !
Bon mercredi à tous :-)

(de retour en France ce midi, j'ai quitté le froid québécois pour me préparer à partir pour le Sri Lanka dès mardi !)

Labels: , , , , , , , , , , , , ,