dimanche 31 mars 2013

Petits commerces au Sri Lanka #2 : hips ! Le magasin d'alcool !

Ayubowan à tous !
Il y a quelques semaines, je vous présentais un petit commerce au Sri Lanka, celui de la couturière (article ici).
Aujourd'hui je vous propose de découvrir le magasin d'alcool (ou le "liquor shop" si vous le cherchez) avec plusieurs photos très parlantes !



mercredi 27 mars 2013

Envie de sable fin, d'eau turquoise et d'eau chaude ?

Pour fêter l'arrivée du printemps, ça vous dirait qu'on aille faire un petit tour par la crique de Dickwella au Sri Lanka ?


Allez on saute dans ses tongs, et c'est partie pour un petit plongeon !

dimanche 24 mars 2013

Pizza hut version Sri Lanka ? C'est par ici !

Bonjour à tous ! Aujourd'hui, c'est le partage d'une expérience culinaire occidentale adaptée au Sri Lanka : je vous emmène chez Pizza Hut !


Alors vous êtes prêts à découvrir la pizza épicée ? Let's go ;-)

mercredi 20 mars 2013

Pirouette, cacahuète au Sri Lanka !

Après avoir grignoter ensemble quelques noix de cajou (article ici), je vous propose une nouvelle séance de grignotage sri lankaise !


Cette fois, nous nous transformons en petit singe et on se jette sur les... cacahuètes !

dimanche 17 mars 2013

Paroles de voyageurs #6 : Anna, une love-story franco-sri lankaise !

Bonjour à tous !

Aujourd'hui, en ce dimanche presque printanier pour certains, enneigé pour d'autres, c'est l'occasion de vous présenter Anna, une jeune voyageuse habituée et amoureuse du Sri Lanka !

Une interview réalisée à travers les yeux d'une Française devenue presque Sri Lankaise (Anna a vécu de longues périodes dans le pays), se détachant ainsi de notre vision touristique liée à notre court passage dans le pays.

Un grand merci à Anna et bonne lecture à tous !

Amis voyageurs, si vous êtes allés au Sri Lanka et que vous souhaitez témoigner, n'hésitez pas à me contacter ! (formulaire ici)

----------------------------------------------

Bonjour Anna !

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Anna : Etudiante à Montpellier, cela fait maintenant 6 ans que je suis tombée amoureuse du Sri lanka et que j’y retourne régulièrement.
Je suis très liée à ce pays et à ses habitants, d’autant plus que je partage ma vie avec  un sri lankais en France, ce qui fait que je suis en permanence en contact avec l’île-perle de l’océan Indien ;-)



Pourquoi as-tu choisi le Sri Lanka comme destination lors de ta première visite ?

Anna : C’est ma mère qui avait choisi cette destination la première fois. Avec ma tante, nous voulions toutes les trois visiter une île. Je ne sais pas en fait, pourquoi a-t-elle choisi ce pays en particulier mais, loin de savoir ce qui se passerait par la suite, elle avait fait le bon choix.


Combien de fois es-tu partie au Sri Lanka et combien detemps à chaque fois ?

Anna : Oulala ! Je ne compte plus le nombre de fois où j’y suis allé, en plus comme j’ai renouvelé mon passeport récemment je ne peux même pas compter mes entrées au Sri Lanka, mais je pense environ 6 ou 7 fois en tout.

Le plus longtemps que je suis restée, fût 8 mois après l'obtention mon bac, ce devait être la quatrième ou cinquième fois, sans ma mère cette fois ci ! ;-)
La fois d’après a été trois mois et enfin la dernière fois remonte à début janvier 2013, où j’y suis allé trois semaines pendant les fêtes. 


Dans quelles conditions voyageais-tu lors de tonpremier séjour au Sri Lanka ?

Anna : Lors de mon premier séjour avec ma mère et ma tante, j’ai visité le pays comme une vraie touriste avec un chauffeur qui nous emmené dans tous les endroits pour touristes, dans des beaux hôtels du style "only for foreigners" (NDLR : "seulement pour les étrangers").
Le contact que j’avais avec les sri lankais était donc assez superficiel.

Mais à cette époque il y avait encore la guerre et le paysétait toujours marqué par le tsunami, les touristes ne couraient pas les rues. Ce qui fait que nous avions pu avoir un bon rapport qualité-prix partout où nous allions, nous avons pu profiter des belles choses et des beaux endroits de ce pays sans se ruiner. Chose qui est moins possible aujourd’hui.


Quel est ton plus beau souvenir dans le pays ?

Anna : Il y en a tellement, et les souvenirs sont très personnels…Les plus beaux souvenirs que j’ai sont des moments heureux ou douloureux vécus avec  les gens : les amis et la famille.
Il y a aussi toutes ces visites dans les temples, ce bouddhisme, ces regards et cette grâce qui émanent du peuple sri lankais.



Quelle a été ta pire galère dans le pays ?

Anna : J’ai eu certains problèmes avec des locaux,dont je suis d’ailleurs proches, l’alcool faisant des ravages, mais les chosesse sont arrangées.

Autrement, pas trop de galères sauf quand il pleut. Au Sri Lanka, ce n’est jamais de la petite pluie, et quand il pleut, il est impossible de faire quoique ce soit sauf attendre que ça s’arrête ! Alors quand vous avez prévu d’aller quelque part ou que vous avez un RDV important, c’est assez rageant.


Quelle est ta ville préférée et pourquoi ?

Anna : MIRISSA. ;-)Ne me demande pas pourquoi, c’est juste ma ville, mon chez-moi !! :-)




Quelle est la ville que tu as le moins aimé et pourquoi ?

Anna : Colombo. C’est pollué, moche et bruyant.
Bon après je pense qu’il y a des choses intéressantes à voir comme c’est la capitale et il doit yavoir des endroits plus calmes, plus sympas, mais je ne connais pas assez la ville.
Je n’aime pas aussi Hikkaduwa, un repère pour le tourisme sexuel, tout dénaturé aussi bien de son charme que de ses habitants. 


Comment décrirais-tu la personnalité du Sri Lanka ?

Anna : Un pays riche de sa nature, de son histoire et de sa mixité des cultures.
Un pays tolérant et ouvert, et à la fois fermé dans ses traditions et sa culture.
Le bruit, les couleurs et les odeurs.
Un pays où tout est instable, en suspension (le temps comme la vie en générale), un "monde flottant".
Un pays qui se développe, qui cherche sa voie…



Quel objet symbolise ce pays selon toi ?

Anna : Le bracelet blanc que les Sri lankais bouddhistes ont autour de leurs poignets, pour moi cela représente le bouddhisme mais aussi l’unité et la fierté d’appartenir àune même patrie.



Ta meilleure expérience culinaire au Sri Lanka ?

Anna : C’est et cela restera toujours le rice and curry. Même si je fonds à chaque fois en trois jours parce que je n’arrive pas à en manger tous les jours (je vis dans une famille sri lankaise quand je suis là-bas), il n’y a pas un plat qu’ils savent mieux faire que le rice and curry.


Quel est l’animal le plus surprenant que tu ais pu croiserau Sri Lanka ?

Anna : Une fois j’ai aperçu une espèce de porc épic assez imposant avec des yeux rouges (c’était la nuit en scooter, il nous a barré le chemin), je ne saurais dire quel animal c’était mais il m’a fait peur.

Sinon, le paon, qui est un animal bien représentatif du sri lanka.J’ai vu un male une fois qui faisait la roue, a déployé son éventail de plumes vertes et bleues, c’était assez impressionnant. 


Qu’est-ce qui te touche le + au Sri Lanka ?

Anna : Les Sri lankais eux-mêmes, évidemment, toute leur dignité, leur innocence, toute cette candeur... et leurs espoirs, leurs rêves et leurs fragilités.
Cette obstination à croire en leurs rêves, cette pureté qu’ils ont…

Parfois je me dis que nous les étrangers, les "blancs" nous les "pervertissons" en quelque sorte rien que par notre présence ou nos attitudes et que nous ne devrions pas entrer dans ce pays. Evidemment ce n’est que mon avis et c’est trop utopique pour pouvoir être vrai mais vu les gens que je connais, les histoires que j’ai entendues ou dont j’ai été témoin, je me dis quelque fois qu’on a trop fait de dégâts dans leurs vies, trop d’effets néfastes sur eux.



Qu’est-ce qui t’énerve le + au Sri Lanka ?

Anna : Ah nousy voilà ! Voilà une question où je peux m'exprimer sur ce qui est négatif dans ce pays ! Et oui, lorsqu’on aime un pays,on ne peut pas se contenter dire "tout le monde il est beau, tout le monde ilest gentil", un cocotier et du soleil et hop la vie est cool, non il faut se rendre compte aussi de ce qui ne va pas.
Et pour ça, j’en aurais un moment à raconter tout ça, mais je vais me contenter de dire ce qui me dérange et que je n’aime pas au Sri Lanka.

Chez les Sri lankais ; cette flemme, ce manque de volonté, l’idée que c’est le destin et qu’on ne peut rien y faire. Que les choses sont ainsi et ne peuvent pas être autrement.
Aussi, leur inactivité permanente, leur lenteur… C’est reposant quand on est un touriste de passage, mais quand on vit avec eux au quotidien, c’est juste chiant ! Et enfin, le fait de toujours tout reporter au lendemain, au surlendemain, au lendemain du surlendemain… Les projets sont souvent longs à aboutir.

Enfin, le comportement des touristes qui ne respectent rien ni personne, certaines nationalités sont assez réputées pour ça, ce qui fait que je déteste venir pendant la haute saison et voir tous ces c**s.
Je ne supporte pas non plus le tourisme sexuel sous toutes ses formes : les cougars qui payent les jeunes hommes ou les femmes qui s’ennuient dans leurs pays et qui viennent pour se trouver un mec ou faire unbébé dans le dos… Ou encore des homosexuels aussi qui payent les jeunes hommes, comme les cougars.


Gardes-tu des amis au Sri Lanka ? 

Anna : J’ai très peu d’amis touristes mais beaucoup d’amis sri lankais, majoritairement des hommes qui ont la vingtaine comme moi. J’ai aussi des amies sri lankaises que je ne rencontre jamais sur la plage et très rarement dans la rue, mais chez elles, dans leurs maisons.
A chaque fois que je viens à Mirissa, je fais donc ma petite tournée dans le village. ;-)



Enfin, te verrais-tu vivre définitivement au Sri Lanka ?

Anna : Ha la question qui tue !! Je ne sais pas encore, jesais juste que si on me disait d’y vivre la maintenant je dirais non. Le Sri Lanka, c’est parfait pour y finir sa vie...

Plus tard si j’ai l’opportunité d’y avoir un bon travail, qui me permette d’être indépendante financièrement et de retourner en France une fois par an, ce sont pour moi les conditions minimum, alors je n’hésiterais pas.

Les huit mois où j’y ai vécu m’ont donné une autre vision du Sri Lanka et m’ont beaucoup appris sur moi, sur la chance que j’ai de vivre dans un pays comme le mien. D’un autre côté, le Sri Lanka je l’aime comme mon deuxième pays, alors pour tout un tas de raison c’est difficile de se dire qu’il faut choisir entre son pays natal et son pays de cœur.
Bref, pour répondre à ta question : je ne sais pas.

Merci Anna et à bientôt sur le blog !
Crédit photos : Anna.
---------------------------------------

samedi 16 mars 2013

Un samedi, une photo sri lankaise #44

44ème samedi ensemble pour notre petit rituel de la photographie !
Aujourd'hui, peu d'exotisme mais tout de même une jolie photographie très "nature" ;-)


Mais qu'est-ce que c'est ?

mercredi 13 mars 2013

Tenter sa chance et jouer avec le 13 et 2013 au Sri Lanka !

Comme nous sommes le 13 mars 2013, je vous propose de tenter votre chance en jouant à la loterie au Sri Lanka !


Alors comment se présente "La Française des Jeux" sri lankaise ?

dimanche 10 mars 2013

Petits commerces au Sri Lanka #1 : la couturière

Ayubowan à tous !

Lors de mon dernier séjour au Sri Lanka, j'ai découvert et surtout redécouvert plein de métiers parfois oubliés chez nous, ou alors cloîtrés dans des usines et faits par des machines.

Du coup j'ai profité de la vie extérieure sri lankaise pour vous prendre des jolies photos !

Pas de choses "fofolles" à découvrir dans cette nouvelle petite série d'articles (qui suivra au compte-goutte au fur et à mesure des mois), mais juste le plaisir des yeux et de constater la beauté du travail artisanal.

C'est un peu le retour aux choses simples et aux activités manuelles pour cette photo ;-)


Vous n'aurez pas envie de lui confier vos habits à raccommoder ou à ajuster à cette charmante et souriante couturière de Tangalle ? ;-)

samedi 9 mars 2013

Un samedi, une photo sri lankaise #43

Le samediiiiiii au soleil, c'est une chose qu'on n'aura jamais en région parisienne.... ;-) Petit remixe de Claude François pour vous présenter... Tadam suspense... La photo du samedi !


Mais qu'est-ce que c'est ?

mercredi 6 mars 2013

Trempette et surf artisanal à Tangalle au Sri Lanka !

Aujourd'hui, je vous propose une petite séance photos, sans trop d'explications mais juste pour le plaisir des yeux ;-)


Des clichés pris à Tangalle, dans le quartier de Medaketiya sur la plage. De jolies rencontres, des photos originales, mais alors de quoi s'agit-il ?!

dimanche 3 mars 2013

Paroles de bloggeurs #2 : Miam miam, on se régale en Asie avec Kevin de Destination-Voyage !

Bonjour à tous !

Aujourd'hui, pour la 2ème édition de Paroles de bloggeurs (la 1ère était une interview de Richard et Franck, auteurs du blog OneDayOneTravel), je vous propose de découvrir Kevin, des blogs goodmorningvietnam et Destination-voyage.

Il a écrit pour vous lecteurs et lectrices, un super article sur la "gastronomie de rue" en Asie : donc on saute dans ses Tongs, et direction la Thaïlande pour éveiller ses papilles !
Merci à Kevin et bonne lecture à tous !

Amis voyageurs-bloggeurs, si vous voulez partager votre expérience et votre vision du voyage avec les Tongs au Sri Lanka, n'hésitez pas à me contacter ! (formulaire ici)


----------------------------------------------


Kevin : rien de tel que de partir en Thaïlande pour se réconcilier avec la gastronomie. Y voyageant depuis plus de 2 ans, à raison de 6 mois par an, j’ai pu découvrir toute la richesse de la gastronomie Thaïlandaise. Je vous en offre un extrait dans cet article.

Bangkok et la street food

Véritable institution, la street food est omniprésente à Bangkok et dans toutes les villes de Thaïlande. Ces petites échoppes, qu’elles soient ambulantes ou non, offrent une variété de plats imprésionnante.

Entre les brochettes, les desserts, les salades, les fruits, les plats, il y en a pour tous les goûts. D’ailleurs, nombre de Thaïs viennent si restaurer tout au long de la journée. Car le principal attrait est que la nourriture y est très peu chère et que vous pourrez manger à n’importe quelle heure de la journée et de la nuit.

Excepté le lundi où les vendeurs ambulants ne sont pas autorisés à vendre. Cela ne vous empêche aucunement de vous rabattre sur le "boui boui" du coin.

Et puis, il faut dire ce qui est, la nourriture y est excellente. C’est d’ailleurs là que j’ai pu gouter les meilleures spécialités. Vous aurez le choix, avec une influence de toutes les régions de la Thaïlande. Pour ma part, je note une préférence pour la cuisine d’Issan et le fameux “Moo Nam Tok”, un vrai régal.

Vous pourriez presque visiter Bangkok sur le thème de la cuisine de rue.

Pourtant la street food repousse beaucoup de vacanciers par peur de tomber malade.



Street Food et hygiène

De la viande qui reste toute la journée au crochet, cette impression que tout est sale, des plats au contenu bizarre, sans compter les insectes, voilà autant de choses qui stoppe la plupart des touristes.

Il est vrai qu’au premier abord, l’hygiène parait ne pas être au rendez-vous. Il est vrai que vous ne verrez jamais un congélateur pour garder la viande au frais. De même, certains plats restent toute journée en vitrine en attendant un éventuel client.

Mais ce n’est pas pour autant que vous tomberez malade. Si vous mangez des plats tout juste préparés, vous ne risquez absolument rien. Pour vous dire, en 2 ans que je voyage et mange dans la rue, je n’ai été malade que 2 fois. Et ça n’a duré qu’une seule nuit.

Je pense que les troubles alimentaires que l’on peut rencontrer en Thaïlande viennent plus de la fatigue, du décalage horaire, du changement de climat et de nourriture qu’une crevette pas fraîche. Quoique cela puisse aussi arriver.

Alors si vous voyagez en Thaïlande, je vous recommande chaudement de vous poser dans l’un de ces boui boui et de commander la première chose qui vous vient par la tête. Vous risquez fortement d’apprécier votre repas.



Pour aller plus loin

J’aime tellement la cuisine de rue que j’ai décidé d’en faire un livre. Je suis actuellement à Bangkok, je suis en plein dans son élaboration. Ce qui est intéressant, c’est que je découvre des choses nouvelles tous les jours.

J’ai pu voir, par exemple, qu’il y avait une multitude de desserts. Tellement que je vais sûrement en faire un livre à part.

Alors si vous avez envie d’inviter la Thaïlande à votre table, je vous laisse patienter encore jusqu’à avril où le livre devrait sortir au format Kindle chez Amazon. Vous aurez aussi le droit à une surprise, mais je n’en dis pas plus pour le moment...



Un grand merci à Kevin de nous avoir fait partager son expérience de street food en Asie
et tiens-nous au courant pour ton livre ! A bientôt :-)

----------------------------------------------

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...