"Voir les baleines et les dauphins à Mirissa" : une activité touristique qui maltraite et tue les animaux


Ayubowan à tous,

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un sujet qui me tient à coeur, et sur lequel les voyageurs partant au Sri Lanka manquent d'information : la maltraitance et le meurtres des baleines à Mirissa (et dans le sud du Sri Lanka).

En effet, si vous allez dans cette ville du sud du Sri Lanka, vous ne pourrez échapper aux rabatteurs qui proposent de voir les baleines et les dauphins en montant sur un bateau. Mirissa est connue pour ça.


Cet article, à titre informatif (et non culpabilisant), souhaite vous expliquer pourquoi il est important de ne pas participer à ce massacre par respect pour les animaux. Faire du tourisme c'est génial, mais il faut être responsable et conscient des conséquences de ses actes, de ses choix... Et si on n'est pas informé, on ne peut pas deviner la face cachée de certaines activités !

Alors comment ça se passe tout ça ?

Tout d'abord, vous embarquerez sur un petit bateau, avec plusieurs autres groupes touristes et bien souvent le matin. Ensuite, plusieurs bateaux partent en même temps pour "observer" les baleines. Sauf que ce n'est pas de "l'observation", mais une traque sans nom qui commence.

En effet, dès qu'une baleine ou qu'un dauphin est en vue, les bateaux se précipitent tous en même temps sur l'animal et son petit groupe.
(si vous décidez de participer à cette horrible activité, prévoyez les sacs à vomi, vous aurez du mal à y échapper. Sympa quand on est en vacances ce petit détail aussi...)

C'est à celui qui s'approchera le plus près. Sauf que les animaux, apeurés, replongent et s'éloignent pour retrouver de la tranquillité. Vous pensez que ces bateaux à moteurs respectent la quiétude des animaux ? Que nenni !
Ils "rechargent" de nouveau de plus belle les animaux ! Et la traque est ainsi interminable, les bateaux les approchent jusqu'à 15m (OUI 15m !! Pauvres bêtes !)... Pour ne voir que des nageoires dorsales de dauphins et des dos / queue de baleines, soyons clairs !
Vous imaginez cette scène quand les 34 bateaux de Mirissa sont de sortie ?

Le bruit des moteurs perturbe les animaux qui sont leur milieu naturel, ils fuient donc au large et se font happer par les hélices des cargos qui les tuent quand ce n'est pas les chocs avec les bateaux à moteur qui blessent (parfois mortellement) les bêtes.

En 2011 (désolée je n'ai pas de chiffres + récents sous la main), c'est 20 carcasses de baleines qui ont été retrouvées sur les plages sri lankaises.
(vidéo ici d'une baleine morte sur les côtes en juin 2013).

Et voici les photos de Dominique, français expatrié au Sri Lanka (à Matara), qui a assisté à ce triste spectacle d'une baleine tuée et échouée sur la plage en 2011.



Souhaitez-vous réellement payer pour participer à une telle maltraitance et meurtre de ces animaux en voie de disparition ?

Aucune convention internationale n'est appliquée pour cette activité au Sri Lanka, et organisateurs des bateaux "d'observation" (= de chasse) ne respectent pas baleines et dauphins, ne voyant que leur intérêt financier. Et + il y a de demandes, + les bateaux-business sont nombreux...

Si vous voulez vraiment observer ces animaux, prenez un voilier, un canoë, un bateau sans moteur ! Ou à limite, négociez avec des pêcheurs Sri Lankais pour partir en mer avec eux, partager un bout de leur quotidien et peut-être que vous aurez la chance de croiser baleines et/ou dauphins sur votre route.

Les baleines sont de moins en moins nombreuses et fuient désormais cet endroit (et elles ont bien raison) alors qu'en 2012, la plus grande colonie de baleines bleues avait été découverte au large des côtes du Sri Lanka.

Mais par pitié, la baleine bleue est une espèce en voie de disparition, gardez votre argent - car les "whale watching" sont chers : près de 50€ pour être sur un vieux rafiot qui n'est même pas aux normes de sécurité, car ce sont pour les 3/4 des vieux bateaux de pêche retapés "à la sri lankaise" - sans parler du "tangage" par l'étage construit sur un bateau à coque ronde, vomi assuré ! - et protégez-la en refusant de participer à cette activité touristique (pour ne quasiment rien voir et vomir...). Et surtout, faites passer le message aux voyageurs du Sri Lanka qui sont autour de vous. Merci pour elles !

Le tourisme oui, mais en Ecotourisme ! Le but n'est pas de détruire ce qui nous entoure...

Sur ce, je vous souhaite un bon mercredi et il y a plein de chouettes activités à faire au Sri Lanka qui ne font pas de mal aux animaux ;-)

(A lire également : http://www.maxisciences.com/baleine/sri-lanka-les-baleines-menacees-par-le-tourisme_art25557.html 
+ en anglais : http://www.travelculturemag.com/is-sri-lankan-tourism-damaging-its-endangered-wildlife/)

Un merci tout particulier à Dominique (Hunuwatta) pour ses précieuses informations et ses photos.

Et merci à vous de partager cet article à un maximum de gens afin de sensibiliser les touristes allant au Sri Lanka.

Labels: , , , , , , , , ,